L’engouement pour le taux variable capé : pourquoi ?

Caractérisé par une flexibilité accompagnée en même temps d’une sécurité, le crédit immobilier à taux variable capé (taux révisable) attire de plus en plus de clients par ses principaux atouts.

Les aspects de cette souplesse 

Un client cherchant à faire un prêt immobilier à taux variable capé est sûr de bénéficier d’un taux d’intérêt plus bas comparé à un autre emprunt à taux fixe. Bien que la valeur de l’emprunt au final soit inconnue au moment de la souscription, les intérêts sont toutefois attractifs, car il faut savoir que le taux révisable est un taux compétitif.

Le taux variable capé peut aussi être transformé en taux fixe si les conditions du client l’exigent ou le permettent. Cependant, il faut qu’il soit prévu dans son contrat afin qu’il puisse passer d’un crédit immobilier à ce taux vers un prêt classique à taux fixe. C’est la raison pour laquelle un accompagnement est souvent nécessaire et qu’un expert qualifié en prêt immobilier est parfois indispensable pour la négociation auprès du créancier.

Par ailleurs, un contrat de prêt immobilier avec un taux variable capé ne contient aucune sanction en cas de remboursement anticipé, ce qui est par contre le cas pour un crédit à taux fixe. Si les revenus mensuels de l’emprunteur augmentent du fait de la souscription au taux variable capé, il peut payer à l’avance ses remboursements sans être pénalisé par sa banque.

Le côté sécuritaire 

Il faut savoir qu’un plafond définit dans le contrat fixe la valeur maximum de l’intérêt dans le taux révisable. Il se peut que l’emprunteur connaisse des taux parfois en hausse et parfois en baisse. Cependant, il est sécurisé par un plafonnement à ne pas dépasser par sa banque. Il a également la possibilité d’obtenir de son créancier une réévaluation du taux d’intérêt sur son prêt à taux variable capé. À titre d’exemple, en considérant les taux d’intérêt à la baisse depuis le début de l’année 2018, il peut donc voir le coût de son emprunt diminuer.