Rachat de crédit hypothécaire : comment ça marche ?

Les charges supportées par les ménages sont nombreux. Et les fins de mois sont parfois difficiles. Mais certains besoins ne peuvent attendre ; et le recours à un crédit de consommation peut s’avérer inévitable. Aussi, pour réaliser certains projets immobiliers, il est parfois nécessaire de contracter un emprunt. Toutefois, certains mécanismes ont été mis en place pour aider les particuliers qui sont débiteurs auprès des institutions financières. Il s’agît notamment du rachat de crédit dont nous allons voir le mode de fonctionnement

En quoi consiste le rachat de crédit hypothécaire ?

Procéder au rachat de crédit hypothécaire est une technique qui permet à un particulier, détenteur d’un bien immobilier, de regrouper ses crédits de consommation et immobiliers. Et puisque la valeur totale des dettes est très importante, le débiteur donne sa propriété en guise de garantie. Ainsi, dans le cas où il ne pourrait honorer ses engagements, l’organisme prêteur serait en droit de vendre son bien afin de recouvrer son argent.

Il convient donc de rappeler que ne peuvent bénéficier du rachat de crédit hypothécaire, que les particuliers qui sont propriétaires d’un bien immobilier. Le principal intérêt du rachat de crédit hypothécaire, c’est qu’il permet de diminuer les mensualités de remboursement. En outre, l’ensemble des crédits sont réunis en un seul prêt pour un unique taux.

Comment se fait le rachat de crédit hypothécaire ?

Avant d’obtenir un rachat de crédit hypothécaire, il faut présenter un dossier qui sera étudié avec soin. En outre, le bien qui servira de garantie sera estimé à sa juste valeur. Car c’est en fonction de cette estimation, que la banque va déterminer la somme à prêter au demandeur. 

En principe, le montant du prêt représente un pourcentage de la valeur du bien immobilier. Ce barème se situe sur une fourchette d’environ 50 et 100 %. Tout dépendra de l’institution financière. Pour mieux illustrer nos propos, on peut prendre un exemple. Supposons que la propriété de l’emprunteur est évaluée à 200 000 euros. Si l’organisme prêteur a fixé un quota de 80%, alors le particulier recevra 180 000 euros.

Quels sont les avantages et les inconvénients du rachat de crédit hypothécaire ?

Le principal inconvénient du rachat de crédit hypothécaire réside dans la lourdeur des démarches pour constituer le dossier. Mais également, des frais d’actes notariés seront à supporter par l’emprunteur. Par ailleurs, ce procédé permet de réduire son taux d’endettement grâce au regroupement de crédits.