Le prêt étudiant

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation dont l’objectif est de financer des études : frais de scolarité, logement, ordinateur, nourriture, voyage à l’étranger ou voiture. De façon classique, plus vos revenus propres et ceux de votre caution sont importants et plus le prêt peut être élevé. Le montant de votre prêt peut varier de 1 300 € à 32 000 € environ, selon les banques. La durée totale de votre crédit peut courir sur 2 à 9 ans en moyenne. Le remboursement de votre prêt étudiant s’effectue en deux étapes:

  • Une première étape de franchise des remboursements (phase de différé) s’étale sur une durée de 2 à 6 ans, le temps de finir vos études. Pendant cette période, soit vous optez pour une franchise partielle et ne remboursez que les intérêts, plus éventuellement les primes d’assurances (ces assurances invalidité-décès ne sont pas obligatoires, mais fortement conseillées), soit pour une franchise totale et ne payez rien (sauf les primes d’assurance éventuelles). La première formule est la plus avantageuse en ce qui concerne le coût global de l’emprunt.
  • Le remboursement du crédit lui-même. Lors de la deuxième phase (dite “d’amortissement”), qui débute en principe à la fin de vos études, vous remboursez le crédit lui-même. La durée de cette période varie en fonction de la première. La durée totale de votre prêt étudiant peut atteindre 9 ans.

 

Les avantages du prêt étudiant

Le prêt étudiant présente de nombreux avantages. Il y a d’abord la faiblesse des taux par rapport aux autres prêts à la consommation. Ils se situent en moyenne entre 2,80 % et 5,95 %. Il s’agit également d’un prêt flexible puisque la somme prêtée peut être disponible en une ou plusieurs fois. Si vous êtes inscrit dans une grande école ou dans une filière renommée riche en débouchés bien payés, vous obtiendrez les meilleurs taux d’intérêt, mais aussi les meilleures conditions d’emprunt car les banques sont toutes prêtes à faire des efforts pour fidéliser un futur cadre supérieur.

Mais il y a également des inconvénients à considérer. Le premier d’entre eux est l’obligation d’avoir une caution. La grande majorité des étudiants, faute de pouvoir justifier de revenus réguliers ou suffisants, ne peuvent obtenir de prêt sans la caution d’un proche garant en cas de défaillance de l’emprunteur. Enfin, les remboursements ne commençant que lors de votre entrée dans la vie active, ils constituent une charge supplémentaire alors que les besoins en équipement deviennent alors plus lourds (logement, voiture, etc.).